On travaille toute pour quelque chose dans la vie : une promotion au travail, perdre ses kilos de grossesse, essayer une nouvelle activité, améliorer les conditions de vie de sa famille…

Si tu trouves difficile d’atteindre tes objectifs, il est sûrement temps d’adopter une nouvelle approche. L’approche SMARTER.

Établir des objectifs peut sembler assez simple, il suffit d’écrire ce que tu veux accomplir, n’est-ce pas ?

Il y a beaucoup plus que cela ! 🙂 D’ailleurs, je t’invite à réclamer ton goal planner en cliquant ici ! Et pour être sûr de bien le remplir, tu peux lire l’article qui lui est dédié en cliquant ici! 😉

En utilisant l’approche SMARTER, tu commenceras à fixer des objectifs qui ont de plus en plus de sens et qui sont plus réalisables. Cette approche te permettra d’obtenir de réels résultats.

Cela te prendra certainement un peu plus de temps au niveau de la planification mais si ton objectif est important pour toi, tu dois le traiter comme tel !

N’oublie pas que ton objectif devrait être un investissement de long terme, alors tu devrais être disposée à y consacrer le temps et l’énergie nécessaires pour l’atteindre.

Allez, je te détaille cette approche !

Un objectif SMARTER doit être:

Specific / Spécifique, précis

« Je veux perdre du poids » ou « je veux plus de temps pour moi » sont de bonnes choses à viser mais elles sont trop vagues.

Pour aider à rester focus sur son objectif, il faut établir un objectif concis et facile à exprimer et à retenir.

Réfléchis à ce que (quoi) tu veux accomplir, pourquoi tu veux atteindre cet objectif, quels obstacles doivent être surmontés ou quelles exigences doivent être satisfaites, et de qui tu pourrais avoir besoin pour t’aider.

Le quoi et le pourquoi sont des aspects vitaux de ton objectif tandis que le quel et le qui ne sont pas toujours applicables.

Par exemple, « je veux réussir mon examen de conduite avec l’aide d’un moniteur de conduite afin d’être prête à conduire lorsque je termine mes études et commence à poser ma candidature pour un emploi. »

En ayant une intention claire dès le début, tu es plus en mesure de t’en tenir aux actions nécessaires pour atteindre ton objectif.

Measurable / Mesurable

L’un des principaux problèmes liés à l’établissement d’objectifs, c’est qu’on n’oublie souvent d’ajouter un aspect mesurable à ce qu’on veut réaliser.

« Je veux commencer à courir », c’est bien beau mais, dans les faits, quand as-tu atteint ton objectif ? Après ton premier jogging ou après un semi-marathon ?

Tu vois où je veux en venir ? 🙂

Au lieu d’être vague, ajoute des éléments mesurables à ton objectif comme « je veux courir les 10KM pour Elles en moins d’1 heure ». Dans cet exemple, les 10KM pou Elles et l’heure (1 heure) sont deux parties mesurables de l’objectif.

Rends ton objectif plus puissant en ajoutant des détails supplémentaires, comme, par exemple, le poids exact que tu veux perdre, le montant d’argent exact que tu veux gagner, la note de piano que tu veux atteindre, le nombre de pays que tu veux visiter, … ou une autre façon de définir précisément quand tu as atteint ton objectif.

À ce sujet, je te recommande un livre d’une puissance phénoménale : Réfléchissez et devenez riche de Napoleon Hill.

Achievable / Atteignable

Sois réaliste! Bien qu’être une rêveuse est une chose merveilleuse, tes objectifs de vie doivent être ancrés dans le monde réel.

Il est facile de s’emballer et de commencer à se fixer des objectifs extravagants. Ils semblent être sophistiqués mais ils restent un peu trop exagérés. Vise quelque chose que tu veux vraiment mais qui est réaliste en même temps.

Qu’est-ce qui est réaliste ? Eh bien, bâtir une entreprise d’une valeur de 10 millions d’euros n’est pas totalement délirant. Seulement, es-tu réellement prête à fournir les efforts pour, à sérieusement fournir un travail acharné pour faire de cet objectif une réalité ? 🙂

Désolée de te dire cela mais tu ne seras pas une joueuse de basket professionnelle si tu ne mesures qu’1m50 haha ! 😀

La clé, c’est de comprendre tes limites, de savoir jusqu’où tu es prête à aller et d’établie un objectif qui reflète cela. D’où l’importance de bien te connaître.

Et n’oublie pas, tu peux toujours empiler des objectifs les uns sur les autres et construire régulièrement quelque chose de plus grand.

Cela t’aidera à rester motivée, ce qui signifie que tu seras plus susceptible d’atteindre ton objectif que si tu vises quelque chose d’irréalisable.

Un bon bouquin à lire : la magie de voir grand de David J. Schwartz.

Relevant / Relevant, pertinent

Tes objectifs doivent avoir de l’importance pour TOI ! Cela semble assez logique mais c’est une étape qu’il nous arrive de zapper lorsqu’on élabore des plans.

Il faut absolument que tu fixes un objectif qui a de la pertinence pour toi et ta vie. En effet, le fait d’être investie personnellement t’aidera vraiment à l’atteindre.

Choisis quelque chose qui t’importera encore au moment de la deadline afin d’éviter de perdre en motivation à mi-chemin.

En te créant un objectif sur-mesure, tu seras probablement plus apte à fournir tous les efforts nécessaires pour l’atteindre, à trouver le temps et l’énergie pour le poursuivre.

Par exemple, si tu sais que tu n’es pas du matin, fixe-toi plutôt un objectif sur lequel tu peux travailler entre midi et deux ou lorsque tu rentres du travail. Il n’y aucun intérêt à faire des exercices ou lire à 6 :00 du matin si tu sais que tu es réellement opérationnelle après 10 :00, après avoir bu 1L de café !

Time-specific / Temporellement défini

On a toutes un « rêve fou » qu’on veut réaliser à long terme. Tu sais ce genre de rêve pour lequel, on se dit que ça arrivera « un jour »…

Le problème avec les objectifs « un jour » est qu’il n’y a pas de date de fin pour eux alors il est difficile de se motiver à faire le travail nécessaire pour les atteindre.

Si tu ne travailles pas dans un délai imparti, il peut être difficile de se pousser pour agir. Met-toi donc un peu de pression et donne-toi une échéance, une deadline à respecter.

En planifiant une date à laquelle tu veux que les choses soient terminées, tu pourras planifier tes journées ou tes semaines en vue d’atteindre ton objectif.

Considère ce à quoi tu aspires comme tu le ferais pour un projet professionnel ou une présentation. Il te faudra de la planification, des efforts et du dévouement, de sorte que le fait de devoir régler les choses à une date précise te donnera un coup de booste.

Par exemple, au lieu de dire »je veux refaire la déco de la maison », dis « je veux refaire la déco d’une pièce de la maison tous les trois mois ». Cela décompose les choses en morceaux gérables et donne un délai pour chacun.

Cette notion est aussi abordée dans le livre de Napoleon Hill que j’ai mentionné plus haut.

Evaluable / Évaluable

C’est une étape plus ou moins importante, cela dépend de chacune mais elle vaut la peine d’être gardée à l’esprit quoi qu’il arrive.

Je t’explique pourquoi tout de suite. Si tu es une femme qui aime les feedback, les évaluations et les critiques constructives, prend bien note ! 🙂

Fixe un objectif qui est ouvert à l’évaluation de temps à autre et commente la façon dont tu te débrouilles, ton avancée.

Cela t’aidera à rester concentrée et positive sur ce que tu fais et t’aidera vraiment à rester sur la bonne voie.

Plutôt que de surfer et espérer que tu en as fait assez pour atteindre ton objectif d’ici la deadline, fais un petit check up avec toi-même pour t’assurer que tu es toujours sur la bonne voie.

Par exemple, si tu prévois de d’économiser 1000€ d’ici 6 mois pour aller en Grèce avec ta famille, envisage de vérifier le solde de ton compte chaque mois. Cela t’aidera à rester motivée et t’aidera à établir des plans d’urgence si tu prends un peu de retard.

C’est mieux que de te rendre compte à la fin qu’en fait, tu ne pouvais pas te permettre ce petit weekend entre copines durant le troisième mois !

L’évaluation régulière t’aidera à rester sur la bonne voie.

Si tu veux de bonnes bases pour apprendre à épargner, je te recommande de lire L’homme le plus riche de Babylone de George S. Clason.

Revisable / Révisable

Parfois, il est sage d’être flexible avec ses objectifs pour réagir aux circonstances changeantes de la vie.

Reprenons le dernier exemple, épargner. Dans ce cas, il est très facile de voir comment avoir un objectif révisable est utile.

On fait souvent face à des dépenses imprévues pour lesquelles la plupart du temps, il faut sortir les sous dans l’immédiat : réparation dans la maison, panne de voiture, … Dans ces cas, on peut soit réduire le montant à épargner, soit prolonger le délai imparti pour atteindre l’objectif.

Tout ne se passe pas toujours comme on le planifie. Les choses arrivent et on ne peut pas forcément toujours être préparée pour donc il ne faut pas considérer comme un échec le fait de lâcher un peu de lest à tes objectifs. Au contraire, ça permet de maintenir la motivation et l’espoir d’atteindre l’objectif.

Mais garde en tête que l’objectif doit être révisé seulement lorsque c’est absolument nécessaire. Cet élément (révision de l’objectif) est conçu pour t’aider à réaliser ton but  malgré les obstacles que tu rencontres. Ça ne doit pas être utilisé comme une échappatoire quand tu es fatiguée, par exemple ! 🙂

Rappelle-toi que tous les objectifs exigent un travail acharné, des ressources, du temps et une bonne attitude. Il n’y a aucun intérêt à se fixer un objectif pour lequel tu n’es pas prête à te battre. La paresse, la suffisance ou encore la procrastination ne sont pas de bonnes raisons pour réviser ton objectif.

Une autre situation pour laquelle il pourrait être judicieux de réviser ton objectif, c’est dans le cas où tu avais mis une deadline lointaine et que finalement, en cours de route, tu as grandi, tu t’es développée ou que tu as changé de vision avant que l’objectif soit atteint.

Exemple

Par exemple, tu voulais devenir Associée dans un cabinet d’avocats et tu as lentement gravi les échelons durant les 7 dernières années. Pendant cette période, tu es devenue lasse des longues journées au boulot et du stress. Tu estimes maintenant que le temps passé avec ta famille est beaucoup plus important que la reconnaissance et la récompense financière qui accompagnent le statut d’Associée.

Dans ce cas, tu ne devrais pas rester accroché à ton objectif initial juste parce que tu l’avais défini et écrit. Y renoncer ou le réviser, peu importe tant que cela reste en accord avec ta nouvelle perspective de vie.

« Tout change, tout évolue, seuls les imbéciles ne changent pas ! » chante un certain Alpha Blondy 🙂

Pour finir

Et voilà, on vient de voir comment fixer ses objectifs de façon « plus intelligente » afin de maximiser ses chances de les atteindre. Rappelle-toi de choisir quelque chose qui compte réellement pour toi, qui est réalisable dans un délai imparti, dont tu as les ressources nécessaires et qui correspond à ton style de vie.

Peu importe ce sur quoi tu travailles, prend le temps de rendre tes objectifs SMARTER et tu seras sur le bon chemin pour tout déchirer !

Je suis curieuse de connaître ton ou tes objectifs SMARTER. Partage-les avec nous dans les commentaires ci-dessous.

Si tu as besoin d’un petit coup de main pour les définir, tu peux m’écrire ici ! Je serai ravie de t’aider !

Et pense à utiliser ton goal planner – clique ici pour le recevoir – et à lire l’article qui lui est dédié! Tu le trouveras ici! 🙂

A ton succès ! 🙂